Comment fonctionne l'état des services ? modifier

Le contenu de cette page n'est plus à jour et ne doit plus être pris en compte.



Vous êtes un peu curieux, et certains l'auront peut-être remarqué, mais la page d'état des services à complètement changé depuis la dernière fois.

Avant que nous vous expliquions comment elle fonctionne, voici une description des informations que vous pouvez y trouver.

Informations trouvables

L'état global

L'état global vous indique en globalité l'état actuel de nos services :

Service précis

Les informations suivantes vous sont fournies concernant un service en particulier :

Comment ça marche ?

Passons à quelque chose de plus sérieux, comment fonctionne l'état des services de Minteck Projects ?

État des services par service

Contrairement à ce que vous pouvez croire, non, ce n'est pas une personne qui met à jour les informations toutes les 5 minutes (ça fonctionnait comme ça avant, mais plus maintenant).

En réalité, un serveur (qui bien entendu n'est pas surveillé par l'état des services) va continuellement envoyer une requête aux services qu'on lui demande de surveiller. Cette technologie développée au sein de Minteck Projects est nommée Auto-uptime.

Voici par exemple l'état des services pour un service qui est opérationnel :

{
    "name": "OpenPlug",
    "server": "openplug",
    "domain": "discordapp.com",
    "status": 0,
    "message": "Operational — Code 200",
    "uptime": "100.00"
},

Pourcentage de disponibilité

On sait maintenant récupérer l'état actuel d'un service, génial ! Mais il faut maintenant créer un pourcentage pour informer les utilisateurs de la disponibilité moyenne du service : le pourcentage de disponibilité

Alors, le calcul du pourcentage de disponibilité est plus compliqué que la mesure de l'état d'un service... Il faut d'abord enregistrer le précédent état des services.

Par exemple, si sur deux mesure le service est disponible 1 fois sur 2, alors le pourcentage sera de 50%. Vous l'aurez donc compris : plus il y a de mesures, plus le pourcentage sera précis.

Pour éviter de consommer trop d'espace disque, nous ne conservons que les 50 dernières mesures (c'est à dire les 50 dernières minutes car nous mesurons l'état des services toutes les minutes).

Pour le reste, le calcul est très simple. Pour un service :
(États précédents valides ÷ États précédent au total) × 100